ZONE TIR LONGUE DISTANCE

TDL

ET BALISTIQUE...


Le tir à longue distance (TLD) est une discipline que Simplyright.ch propose O Tir Longue Distance (TLD)
O Choisir une lunette de tir
O Le point de référence
O Zéroter une lunette de tir
O Retrouver le Zéro
O Le réticule
O Gestion des distances
O L'effet Magnus
O Quelques lectures

ZONE EN CONSTRUCTION

EN 2017

Date prévue...




O Calcul LOMBARD (G7)




SIMPLYRIGHT.CH
Case postale 5802
CH-1211 Genève 11




O Le réticule


Pour beaucoup (trop) de gens, le réticule se résume à une croix, non un "x", mais un "+". En réalité, le réticule est le nom donné au dessin lui-même. Que ce soit une croix ou une construction plus complexe, ce que l’on voit dans la lunette est le réticule. Voici que ce nous pensons des réticules en règle générale.
Les réticules existants peuvent être répartis dans trois catégories de réticules. La première, la plus simple est la fameuse croix. La deuxième est la croix que nous qualifierons de graduée. La dernière comprend tous les réticules dits "balistiques".

O La simple croix
Quoi de plus simple pour indiquer une position sur deux dimensions. Nous obtenons ainsi une hauteur et une largeur. Le centre de la croix (l’intersection) est ce que nous allons toucher. Oui, mais pour un tir en deux dimensions (à une distance fixe). C’est pour cela que l’on a l’habitude de voir des "sniper" cliquer dans les films. Mais attention, à ce niveau, c’est un véritable métier que d’arriver à calculer le nombre de clics nécessaires à la correction, tout comme le nombre de clics nécessaire à retrouver son zéro.



En réalité, de nos jours, la croix, c’est pour les enfants, le cinéma et tous ceux qui y croient (sans jeu de mots). La réalité est que les réticules utilisés sont déjà gradués.

O Le réticule gradué
Le réticule gradué est une multitude de points de repères, RÉGULIÈREMENT disposés pour pouvoir mesurer et, idéalement, se rapporter aux valeurs des clics des tourelles. Le plus connu est certainement le Mildot qui sera certainement remplacé à terme par le modèle "Horus". Mais il y a aussi des croix graduées et le PCII (très intéressant).

       


Et puisque l’on effectue une graduation, pourquoi ne pas faire une graduation en fonction de la courbe balistique de la munition utilisée, avec un réticule balistique ?...

O Le réticule balistique
Parti d’une bonne intention, le réticule balistique est en réalité une formidable erreur. En effet, s’il peut être intéressant de visualiser dans sa lunette les points de repères en fonction des distances de tir, la réalité est que ce qui est gravé (sur le verre du réticule) ne varie pas en fonction des variations atmosphériques. Ce sont généralement des moyennes pour une cartouche donnée, dans une arme données, etc. Bref, ça ressemble à ça.



O En conclusion
Bien malheureusement, pour la plupart des gens, un réticule se résume à une croix. C’est effectivement une façon classique d’utiliser une lunette. De nos jours, on contre-vise ! Et c’est bien parce que l’on contre-vise que, bien malheureusement aussi, la plupart du temps, les fabricants offrent dans leurs modèles de lunettes de tir des réticules "à la mode", sans se pencher sur la compatibilité de ce réticule avec le mécanisme de la lunette que l’utilisateur manipulera. Pas grave, ceux qu’ils visent sont des civils qui n’auront certainement pas à en faire l’usage. Business is business, money first !

Bref, le résultat est qu’on se retrouve avec sur le marché des lunettes dont le système de mesure diffère entre le réticule et le mécanisme. Système métrique avec des minutes d’angle (MOA) ou des pouces (Inches), ça fait pas bon ménage.

Avant d’aborder l’aspect pratique d’un réticule pour son utilisateur, il est important de souligner qu’un réticule, s’il ne se résume pas à une croix, doit avant toute chose avoir été pensé pour un mécanisme et un système de mesure (métrique, anglo-saxon ou angulaire) précis ! Gardez bien à l’esprit que le meilleur des réticules (s’il en existe un) n’est peut-être pas compatible avec la meilleure des lunettes (s’il en existe une).

Une fois trouvé un réticule (qui ne soit pas une croix) qui correspond au mécanisme de la lunette, il est tout de même nécessaire de l’étalonner. Etalonner votre réticule consiste à contrôler que la distance entre deux traits du réticule correspond bien au nombre de clics attendus avec les tourelles concernées, sinon, il faut leur réattribuer les vraies valeurs.

Un bon réticule est avant tout un réticule simple et aéré. Un réticule est un outil de mesure. La mesure doit être régulière, cette définition exclut tous les réticules dits "balistiques", qui eux se veulent donner des points d’impact précis en fonction d’une munition... mais pas d’une arme précise, d’une hauteur de la position de la lunette sur l’arme, d’une vitesse différente du projectile, et encore moins de la foultitude de conditions atmosphériques possibles.

Mais dans une lunette, un réticule n’est rien sans les réglages optiques que sont la dioptrie et la parallaxe.

AH, QUAND LES YEUX S’EN MÊLENT...




20 ans d'enseignement

1992-2002-2012

10 ans d'Internet


POUR VOTRE SÉCURITÉ
vous pouvez télécharger gratuitement le manuel PREMIER CONTACT...




...À METTRE DANS
TOUTES LES MAINS !


Accueil & Mailing List O
L'Histoire de Simplyright O
Le Geste Qui Sauve (GQS) O
Challenge ASAA/NTTC O
À la Bourse aux Armes O
Certificat Premier Contact O

NEW Cours de tir & Stages O
Formations SLET O
Tir Professionnel O
Tir Sportif & de Loisir O
Les Armes & la Munition O
Programme d'éloignement O
Ce qu'il faut savoir du Drill O
Matériel & Accessoires O
Les Publications O
Best Of des vidéos du Net O

FAQ O
Liens O
Contact O


© Copyright Simplyright.ch - Webmaster ROND.CH, tous droits réservés 2002-2017 / Dernière mise à jour le 18.09.2017